lundi 20 novembre 2017

Reconquérir les territoires perdus de la République

Il est toujours possible de reconquérir les territoires perdus, mais il faut une volonté politique forte, ce qui ne semble pas le cas actuellement. Le cas des 150 mosquées salafistes en France qui prêchent la haine et toujours en activité illustre bien la couardise et la soumission d’une partie du monde politique. A Bruxelles, où siègent les institutions européennes a lieu en ce mois de novembre 2017 une exposition, qui vante les mérites de la colonisation islamiste et qui voit dans les 13 siècles de résistance à la barbarie islamiste une soit-disant présence musulmane et une soit-disant histoire commune. Rappelons que la présence de musulmans en Europe n’est due qu’à l’immigration massive voulue par des idéologues racistes anti-blanc reprennant les théses racistes du franc-maçon Richard Coudenhove Kalergi. On reconnaît aussi dans la technocratie bruxelloise européenne l’influence des larbins des pétroliers saoudiens et d’un lobbying actif. Il faudra reconquérir les territoires perdus de la République

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire