vendredi 22 décembre 2017

Le nivellement par le bas de l’enseignement français causé par ceux qui promeuvent l’immigration massive

Sous prétexte d’égalitarisme, les différents ministres de l’instruction publique se sont livrés, sous Sarkhozy, sous Hollande et maintenant sous Macron, à une véritable destruction de l’enseignement public en France. La dernière trouvaille : « Par souci d’égalitarisme, les nouveaux programmes scolaires écartent le passé simple, un temps jugé trop littéraire et discriminant. » (source Le Point). Ce qui était jadis un ascenseur social est devenu sous les trois petits présidents un toboggan social

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire