samedi 2 décembre 2017

Le pape François est-il encore le représentant légitime des catholiques?

A l’heure où le pape François se préoccupe plus du sort des terroristes Rohingyas que des chrétiens d’Orient, la question de sa légitimité se pose. Pour Media-Presse-info, journal de réinformation, François serait le premier anti-pape depuis Benoït XIII. Cette notion d’anti-pape se pose dès lors que le pape Benoît XVI est toujours en vie et que de plus en plus de voix s’élèvent pour affirmer que le pape Benoît a été déposé par son successeur dans une sorte de cabbale orchestrée par des services secrets étrangers. Pour Vladimir Poutine, l’action de François serait plus politique que religieuse et rejoindrait les théories économiques de la mondialisation, ce qui va à l’encontre de l’approche chrétienne qui condamne le culte effréné du Veau d’Or A l’heure où le pape François se préoccupe plus du sort des terroristes Rohingyas que des chrétiens d’Orient, la question de sa légitimité se pose. Pour Media-Presse-info, journal de réinformation, François serait le premier anti-pape depuis Benoït XIII. Cette notion d’anti-pape se pose dès lors que le pape Benoît XVI est toujours en vie et que de plus en plus de voix s’élèvent pour affirmer que le pape Benoît a été déposé par son successeur dans une sorte de cabbale orchestrée par des services secrets étrangers. Pour Vladimir Poutine, l’action de François serait plus politique que religieuse et rejoindrait les théories économiques de la mondialisation, ce qui va à l’encontre de l’approche chrétienne qui condamne le culte effréné du Veau d’Or. Poutine affirme : le Pape rêve d’un gouvernement mondial et d’un système communiste de répression, qui n’est pas compatible avec le Christianisme. Le Pape a appelé l’Amérique à être gouvernée par un gouvernement mondial pour leur propre bien. L’Europe doit devenir un seul pays sous un seul gouvernement. Le Pape François travaille à l’établissement d’un gouvernement global communiste »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire