samedi 10 mars 2018

La condamnation répétée de la franc-maçonnerie par les papes

Tous les papes ont condamné la franc-maçonnerie et jugé incompatibles les valeurs chrétiennes avec le relativisme franc-maçon. Notre pape Benoït XVI l’a réitéré. La prévalence du Bien sur le mal ne peut être assimilé en aucune façon au relativisme philosophique des francs-maçons qui place sur pied d’égalité le bien et le mal. Ce sont les animaux qui ne font aucune distinction entre bien et mal. La régression vers l’animalité est une caractéristique du satanisme. C’est justement le rut animal qui est prôné par les sectes satanistes maçonniques dans le but de transformer les moutons de Panurge en accro au sexe qu’ils pourront plus facilement contrôler. Tout sentiment est exclus dans les sectes maçonniques : le candidat maçon reçoit des gants qu’il doit offrir à la femelle qu’il respecte le plus; on ne parle pas d’amour mais de respect, il y a bien négation des sentiments humains ou régression vers l’animalité

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire